PUP Patay - îlot C

LOCALISATION  Lyon 8e, PUP de l’ancienne Usine Patay, îlot C (69)
CALENDRIER lauréat consultation en 2017 / études en cours
PROGRAMME 136 logements collectifs et intermédiaires, dont 100 en accession libres & 36 locatifs sociaux / parking 120 places en sous-sol / Espaces extérieurs
MAÎTRE D’OUVRAGE Cogedim Grand Lyon / SNI bailleur logements sociaux
ARCHITECTES exndo architectures mandataire, Karine Frauciel avec Valentine Vaupré
EQUIPE DE MAÎTRISE D’OEUVRE Wabi-sabi, paysagiste (concours) / Graphyte, paysagiste (études) / Milieu Studio, éco-conception / EMBS, structure / GC2E, fluides
SURFACES :  8 728 m² SDP (6 345m² SDP accession libre + 2 383 m² SDP locatif social)
IMAGES :  Idlia studio

Vers un nouveau moteur d’intensité urbaine

Une usine, cela rythme les jours de semaine, cela marque un quartier. Une destination quotidienne pour les travailleurs qui y œuvrent. Aujourd’hui, l’usine n’est plus.
Mais l’impasse qui jouxtait hier le site de l’usine porte toujours son nom. Demain, existera la Rue Patay. Elle ouvrira ce tènement de 2.5Ha qui était jusqu’alors une enclave urbaine étanche et imperméable dans le tissu local.
Cette ouverture urbaine historique pour le quartier va créer une liaison inédite, de la place Belleville à la place Duret en passant par le stade Dumont, irriguant ainsi le futur quartier. L’ancienne usine qui construisait jadis des moteurs va devenir à son tour un nouveau moteur, d’intensité urbaine cette fois-ci.
Le lieu de travail cèdera la place à un lieu de vie. Un jardin public, siège récréatif, convivial et d’agrément constituera la future centralité du quartier autour de laquelle les différents ilots vont s’organiser.

Le paysage de la rue, et du piéton

Il est question ici d’un ilot longitudinal, caractérisé par trois séquences. La première, au sud, est une séquence d’accroche urbaine. L’ilot va constituer une façade structurante pour le contexte lâche et peu dense qui lui fait face. Cette façade sud, très ouverte et attractive, épannelée d’Ouest en Est comporte des césures paysagères et usuelles, faisant déboucher défintivement l’impasse Patay. Le bâtiment en angle que nous proposons, est travaillé à la manière d’un plot pour amplifier la vocation de pivot de sa situation, et constituer un véritable marqueur urbain.
La deuxième séquence constitue elle aussi une façade urbaine : celle structurant l’un des côtés du futur jardin public. Cette situation singulière et attractive produit une façade particulièrement «habitée».
La troisième séquence de cet ilot, est plus longitudinale. Le bâti est situé entre la rue Patay, nouvelle pénétrante dans le quartier, et la lisière partagée, portée par le vallon fertile. Cette particularité, dans l’interface entre deux rythmes différents, l’un plus intense de la ville, l’autre plus « hors du temps » et porté par une végétation qui mobilise les sens, en fait la richesse de cet ensemble résidentiel.
L’implantation que nous avons proposée dans notre projet favorise les césures paysagères. Leur rythme et leur volume placent le piéton dans une scénographie agréable où le bâti sobre met en relief un paysage privé dense profitable à la rue. Cette dualité forte et indéfectible est selon nous la clé qui crée l’attachement au lieu.

Privacy Settings
We use cookies to enhance your experience while using our website. If you are using our Services via a browser you can restrict, block or remove cookies through your web browser settings. We also use content and scripts from third parties that may use tracking technologies. You can selectively provide your consent below to allow such third party embeds. For complete information about the cookies we use, data we collect and how we process them, please check our Privacy Policy
Youtube
Consent to display content from Youtube
Vimeo
Consent to display content from Vimeo
Google Maps
Consent to display content from Google