Habiter le bois pour faire vivre les résidents dans une cité jardin comme les reflets de soie dans le nouveau PUP Gimenez

151 logements, la cité jardin du PUP Gimenez, Vaulx-en-Velin

localisation projet pup gimenez exndo architecture lyon
PROGRAMME

151 logements collectifs (128 en accession libre, 23 locatifs sociaux)
Parking privé 151 places en sous-sol
Espaces extérieurs paysagers

SURFACE

9 408 m² SDP
(4 350 m² lot C2, 5 058 m² lot C3)

MAÎTRE D'OUVRAGE

Cogedim Grand Lyon,
promoteur immobilier
Vilogia, bailleur social

ARCHITECTES

exndo architecte mandataire
en association avec
Okho architectures

EQUIPE DE MAÎTRISE D'OEUVRE

Wabisabi, paysagiste
RBS, BE structure
GC2E, BE fluides
BET Philippe, économiste

CONCOURS

lauréat consultation, 2015

LIVRAISON

tranche 1, 2018 / tranche 2, 2019

COÛT

10,3 M€ HT

Prolonger l’intention du parc pour habiter le bois

Habiter le bois est un ensemble de 8 bâtiments indépendants.
Leur conception simple et optimale doit à la fois préserver l’intimité des résidents tout en valorisant le paysage de la cité jardin.

Une dialectique entre bâti et paysage tels les reflets de soie de la Cité Jardin

Pour habiter le bois l’architecture rigoureuse se contraste avec le paysage dense et interagissent l’une à l’autre. Les résidents vivent dans le paysage depuis le sol, tout en contemplant les reflets de soie depuis l’espace intime de leur habitat.

  • 1 sol actif créateur du voisinage
  • Dialectique entre le bâti et son environnement extérieur urbain comme paysager
  • 1 épannelage du rez-de-chaussée pour faire de la venelle un axe fort du PUP de Gimenez
  • 2 ambiances paysagères entre nature sauvage et rustique et des prairies

Les localisations des bâtis produisent des caractéristiques architecturales spécifiques, complémentaires et variées. Lorsque les bâtiments sont en contact avec l’urbain ou les espaces collectifs majeurs, les loggias sont profondes. Une mise à distance nécessaire pour la préservation de l’intime est maintenue. Leur double hauteur répond aux grands espaces avec lesquels elles sont en relation. Lorsque les bâtiments sont en contact direct de la cité jardin, les loggias sont en angle pour créer des vues biaisées et ainsi échapper aux vis-à-vis.

schéma volumétrie projet pup gimenez exndo architecture lyon

Pour le PUP Gimenez, l’unité du programme est apportée par l’homogénéité des gabarits et des couleurs.

Les venelles en assurent la transition graduelle du passage du collectif vers la sphère de l’intime.

Le sol devient un lieu fédérateur : les reflets de soie communs et partagés.

Crédits photo © Renaud Araud

Privacy Settings
We use cookies to enhance your experience while using our website. If you are using our Services via a browser you can restrict, block or remove cookies through your web browser settings. We also use content and scripts from third parties that may use tracking technologies. You can selectively provide your consent below to allow such third party embeds. For complete information about the cookies we use, data we collect and how we process them, please check our Privacy Policy
Youtube
Consent to display content from - Youtube
Vimeo
Consent to display content from - Vimeo
Google Maps
Consent to display content from - Google